Style de travail

Qu’est-ce qu’un chien de travail complet ?

 

Désir de plaire : Le chien de travail complet doit à prime abord avoir un désir de plaire pour son maître. Le chien doit vouloir faire ce que le maître lui demande, même si cela va à l’encontre de son instinct. (rester sans bouger lorsque des animaux passent devant lui, par exemple). Sans quoi, le dressage sera ardu et moins adapté à des débutants.

Aptitude à rapporter : Le chien doit être en mesure de rapporter un groupe d’animaux aussi loin que dans un champs ou d’aussi près que dans l’enclos ou l’étable. Le chien doit contourner les animaux, sans les chasser ni les mordre.

Sens du groupe : Les animaux à rassembler sont des proies et le chien fait office de prédateur. Les bêtes ont donc tendance à se protéger en restant regroupé. Le chien ayant un instinct complet doit vouloir conserver cet aspect et ne pas vouloir les séparer.

Yeux, regard : Il y a deux types généraux de chien de travail : STRONG EYE ou LOOSE EYE

  • STRONG EYE, ma définition : Chien ayant une présence majoritairement dû à son regard envers les animaux. Travail de loin, de précision et de distance plus communément demandé à ce type de chien. (moutons, canards, grandes collines, etc.)

  • LOOSE EYE, ma définition : Chien ayant une présence physique plus importante que celle exercé par son regard. C’est un chien qui use de son corps et sa présence pour déplacer les animaux dans des espaces souvent plus restreint ou avec des animaux plus lourds et dangereux (bœufs, béliers, animaux en déplacement dans des corraux, etc.)

Instinct de se prémunir contre le ruades : Le chien de berger complet doit être en mesure d’éviter les coups lors du déplacement rapproché de gros animaux (bœufs). Pour se faire, un chien ayant tendance à exercer une morsure basse aura plus de facilité à éviter les coups qu’un chien qui travaille très droit derrière les pattes des animaux.

Morsure (pincement) : Le chien idéal exerce la morsure seulement au besoin au niveau du bas de la jambe (pied), à l’arrière et doit être très superficielle. Aucune morsure à grande gueule n’est souhaité, ni une morsure ailleurs sur le corps (qui s’avère dangereuse pour le bétail et le chien).

Intensité : Le chien doit faire preuve de désir de travailler, de rapidité d’exécution et ne vouloir qu’arrêter de travailler qu’à la demande du maître.

Pouvoir : Le chien complet doit être en mesure de déplacer d’un point « A » au point « B » tout animal à la demande de son maître. Un chien doit être très confiant et fort pour s’imposer face à un animal de 2000 lbs. et lui ordonner le déplacement vers un endroit précis.

Sensibilité : Pour pouvoir entraîner, manier et avoir du plaisir avec son chien de travail, il doit démontrer un minimum de sensibilité à l’humain. Sans quoi, le contrôle sur lui à de forte distance est très ardu et le dressage demandera plusieurs outils idéalement évités avec un chien sensible. Il ne faut pas confondre la sensibilité à la peur ou la soumission. Un chien sensible est simplement respectueux, obéissant et dévoué à son maître.

48208990142_b1bada87a9_h.jpg
DSC_0537.JPG
DSC_0174 - Copie.JPG
34985003_2261034597248018_63014202382273